Salif  Keïta n’a pas été tendre avec les autorités maliennes suite à l’assassinat par balles d’un jeune enfant albinos. Dans un message posté sur sa page Facebook, ce samedi  matin, l’artiste est monté au créneau pour défendre la cause des albinos, lui-même étant atteint d’albinisme.Il s’est indigné, notamment, de  la lenteur des procédures judiciaires au Mali, chaque fois qu’un albinos est assassiné.
« Alors que nous nous sollicitons la justice pour les propos stigmatisants, discriminatoires et à tendance violente tenus par Monsieur Mamadou Hawa Gassama le 27 février, nous apprenons le meurtre d’un adolescent albinos ici à Bamako. Plusieurs attaques et meurtres de personnes atteintes d’albinisme ont été signalés ces dernières années. Dans ce cas précis, un homme a avoué avoir tiré une fois sur l’adolescent tandis que l’examen du corps a révélé trois blessures par balles et une entaille à la gorge. Ceci nous fait conclure que cet acte ignoble cache un crime rituel de plus”, a d’emblée dénoncé Salif Keita. 

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.